Pêcher l’achigan à petite bouche : Guide complet

Lorsque vous achetez via nos liens, nous pouvons gagner une commission. En savoir plus.

Si vous êtes passionné de pêche et que vous cherchez à en savoir plus sur l’achigan à petite bouche, vous êtes au bon endroit !

Dans ce guide complet, nous allons explorer les caractéristiques distinctives de cette espèce fascinante ainsi que des conseils d’identification pour vous aider à reconnaître cet incroyable poisson.

L’achigan à petite bouche, également connu sous le nom de Micropterus dolomieu, est un poisson d’eau douce appartenant à la famille des centrarchidés.

Originaire d’Amérique du Nord, il est largement répandu dans les rivières et les lacs du Québec.

Ce poisson est très prisé des pêcheurs récréatifs en raison de sa combativité et de sa capacité à se défendre. Il est considéré comme un poisson sportif, offrant des sensations fortes lorsqu’il est capturé.

L’achigan à petite bouche est également apprécié pour sa chair savoureuse, ce qui en fait un poisson de choix pour la pêche à la consommation.

Un résumé de l’achigan à petite bouche

Nom scientifiqueMicropterus dolomieu
Noms communsbass, smallmouth, black bass, bronzeback
AlimentationCarnivore et opportuniste – zooplancton, insectes aquatiques, écrevisses et autres poissons (comme les poissons-chats, les vairons et les petits crapets)
Aire de répartition indigèneAmérique du Nord et Eurasie
Environnement préféréRivières, lacs et étangs avec une végétation abondante, un substrat rocheux et des eaux plus fraîches
Température de l’eau préféréeEntre 12,7 et 20,5 degrés Celsius (55-69 degrés Fahrenheit)
Tolérance à la températurePeut tolérer des températures légèrement supérieures au point de congélation
Espérance de vie moyenneJusqu’à 10 ans, mais peut vivre jusqu’à près de 20 ans
Taille moyenneJusqu’à 16 pouces de long
Poids moyenEnviron 2 livres en moyenne, mais peut atteindre plus de 10 livres

Caractéristiques de l’achigan à petite bouche

L’achigan à petite bouche possède plusieurs caractéristiques qui le distinguent des autres espèces. Voici ce qu’il faut rechercher pour l’identifier :

Photo d'un achigan à petite bouche, yeux rouge, coté ligné et nageoire dorsale.
  1. Mâchoire supérieure : La mâchoire supérieure de l’achigan à petite bouche ne se prolonge pas au-delà de l’œil, ce qui est une caractéristique clé pour le distinguer de son cousin à grande bouche.
  2. Bandes foncées : Vous remarquerez plusieurs bandes foncées rayonnant vers l’arrière à partir de l’œil, ainsi qu’une seule bande rayonnant de l’œil vers la bouche.
  3. Yeux rougeâtres : Les yeux de l’achigan à petite bouche peuvent parfois présenter une teinte rougeâtre, ajoutant une touche de couleur à son apparence distinctive.
  4. Corps comprimé latéralement : Comparé à l’achigan à grande bouche, l’achigan à petite bouche a un corps plus comprimé sur les côtés.
  5. Flancs mouchetés : Les flancs de l’achigan à petite bouche sont souvent ornés de mouchetures dorées sur la plupart des écailles, ce qui ajoute à son charme visuel.
  6. Barres verticales : Vous pouvez également observer des barres verticales sur les flancs, parfois brisées, allant de très visibles à légèrement visibles.
  7. Nageoires dorsales liées : Contrairement à l’achigan à grande bouche, dont les nageoires dorsales sont clairement distinctes, l’achigan à petite bouche a des nageoires dorsales liées qui semblent n’en former qu’une seule.
  8. Taille : En général, les achigans à petite bouche observés au Québec ont des tailles variant entre 22 et 45 cm.
  9. Poids : Dans le fleuve Saint-Laurent et ses lacs fluviaux, l’achigan à petite bouche peut peser plus de 4 kg, ce qui témoigne de sa robustesse.
  10. Coloration : La couleur du corps de l’achigan à petite bouche varie en fonction de sa taille, de son état et de son habitat.

    En eaux limpides, il arbore une coloration plus foncée avec des marques contrastantes prononcées, tandis qu’en eaux troubles, sa coloration est plus pâle avec des marques floues.

    Son dos va du vert au presque noir, ses flancs sont brun doré tirant sur le jaune, et son ventre est généralement blanc.

    Ses yeux sont rouges ou oranges, ajoutant une touche de vivacité à son apparence.
Achigan à petite bouche. Exemple d'un achigan à petite bouche typique.

Traits caractéristiques

L’achigan à petite bouche possède un corps allongé et haut, mais comprimé sur les côtés, recouvert d’écailles.

Sa tête présente un léger creux sur le dessus, avec une mâchoire inférieure proéminente et un os supérieur de la mâchoire (maxillaire) qui atteint les environs du centre de l’œil.

Sa nageoire dorsale se divise en deux lobes, la première section étant épineuse et basse, tandis que la seconde est plus haute. Sa nageoire caudale est légèrement fourchue.

Distinction entre l’achigan à petite bouche et grande bouche

Pour différencier l’achigan à petite bouche de son cousin à grande bouche, il faut noter que l’achigan à petite bouche possède une bouche plus petite.

Avec un maxillaire supérieur qui ne dépasse pas l’œil.

De plus, les deux lobes de sa nageoire dorsale semblent être unis, alors qu’ils sont presque entièrement séparés chez l’achigan à grande bouche.

La forme du lobe avant de sa nageoire dorsale est également plus arrondie, avec des épines de longueurs plus uniformes, contrairement à l’achigan à grande bouche où les épines sont de longueurs variables.

Où trouver l’achigan à petite bouche?

Dépendant de la saison, l’achigan à petite bouche va se trouver à différents endroit. Voici un aperçu des spots les plus propices à vous donner une bonne pêche.

Arbre dans l'eau pouvant servir d'abris pour l'achigan à petite bouche

Avant la fraie

La saison d’avant fraie commence généralement après la première période de réchauffement vers la fin de l’hiver et se poursuit jusqu’à ce que la température de l’eau atteigne une moyennes de 50 degrés.

La pêche au petite bouche est généralement meilleure au début du printemps que la pêche au grande bouche, car les petites bouches sont plus actifs dans l’eau froide.

Pour les trouver, recherchez les premières eaux profondes associées à un grand plateau de gravier ou de boue.

Les petites bouches peuvent être trouvés à une profondeur de 20 à 30 pieds ou plus, attendant que la température augmente légèrement pour remonter et frayer.

Lorsque la température de l’eau atteint 50 degrés, les plus gros petits bouches commencent à se déplacer vers les zones peu profondes pour frayer.

Fraie (Période de reproduction)

Pendant la fraie, recherchez des zones peu profondes avec un accès direct aux rayons du soleil, protégées des eaux agitées.

Ils frayeront sur du gravier de petit diamètre près d’objets solides tels que le bois, les rochers et les herbes. Ils préfèrent des profondeurs d’eau allant de 3 à 15 pieds.

Plus le poisson est gros, plus il se reproduira en eaux profondes et plus tôt il commencera à frayer.

Après la fraie, certains petits bouches resteront près des buissons ou des souches inondés, tandis que d’autres se déplaceront vers les eaux profondes disponibles.

Été

Pendant l’été, les petits bouches se déplacent vers des structures profondes dans les lacs et les réservoirs à mesure que la température de l’eau atteint entre 70 et 80 degrés.

Ils peuvent être trouvés à des majoritairement dans des profondeurs allant de 5 à 15 pieds, voire plus profondément jusqu’à un maximum de 40 pieds.

Cherchez des rives rocheuses avec une pente de 45 degrés, des pointes offrant un accès à des eaux profondes, des monticules sous-marins et des ruptures de chenaux.

L’achigan à petite bouche peut également remonter vers des eaux peu profondes après la tombée de la nuit pour se nourrir de proies nocturnes comme les écrevisses.

Pour améliorer vos chances de capture, consultez nos 13 trucs et conseils pour la pêche au petite bouche en été.

Automne

Au fur et à mesure que l’eau se refroidit et revient dans les 60 degrés, ils se rapprochent des longues pointes.

Ils se positionnent sur les extrémités des pointes et les côtés profonds peuvent également être productifs.

Certains achigans à petites bouches peuvent suspendre au-dessus de chenaux profonds, mais ils peuvent aussi être attrapés avec des leurres de surface.

Utilisez les mêmes leurres qu’en été, y compris de gros crankbaits.

Consultez notre guide complet sur la pêche à l’achigan en automne pour en apprendre plus.

Hiver

En hiver, l’achigan à petite bouche restent souvent à des profondeurs de 20 pieds ou plus.

Les plus gros achigans ont tendance à rester plus profonds, tandis que les poissons plus petits peuvent être trouvés dans des eaux peu profondes, surtout les jours nuageux.

Pêchez les rives en pente avec du schiste, du gravier ou des rochers, avec un angle de 45 degrés vers les eaux profondes.

Les pointes plus profondes peuvent servir de zones de repos. Concentrez-vous sur le fond des pentes abruptes et les lignes d’herbes vertes. Utilisez des leurres verticaux tels que les jigs et les cuilleres.

Condensé des lieux préféré par saison

Saison/Époque de l’annéeEmplacements propices à la pêcheProfondeurs préféréesCaractéristiques de l’environnementTechniques de pêche recommandées
Avant la fraieEaux profondes près d’un plateau de gravier/boue20-30 pieds ou plusGrandes profondeurs, attente de la fraieLeurres de pêche profonde, attirant l’attention
Fraie (Période de reproduction)Zones peu profondes près d’objets solides3-15 piedsGravier de petit diamètre, bois, rochersLeurres imitant les proies de fraie, pêche près des structures
ÉtéStructures profondes dans les lacs/réservoirs5-40 pieds (ou plus)Rives rocheuses, monticules sous-marinsCrankbaits, swimbaits, leurres de surface
AutomneLongues pointes, côtés profondsProfondeurs variablesPointes, chenauxLeurres de surface, crankbaits
HiverProfondeurs de 20 pieds ou plusVarieRives en pente avec schiste, gravier, rochersLeurres verticaux, jigs, cuillères

Ce tableau et les informations contenu sont un bon guide de départ. Mais il faut noter que l’achigan n’est pas obligé de les suivre. Dépendant des cours d’eau, l’achigan à petite bouche peu avoir différents comportements.

Les plans d’eau du Québec pour la pêche à l’achigan

Présent dans des centaines de plans d’eau à travers la province, ce poisson combatif est connu pour son agilité, ses sauts spectaculaires et son appétit vorace.

Généralement, l’achigan affectionne les zones d’eaux calmes avec des structures, comme les herbiers, les rochers ou les troncs immergés, où il peut tendre des embuscades à ses proies.

Bien que l’on puisse le trouver dans une variété d’habitats, certaines eaux sont particulièrement réputées pour leur abondance en achigans.

Si vous souhaitez connaître ces lieux d’exception, ne cherchez plus.

Pour une liste détaillée des plans d’eau les plus prometteurs pour pêcher l’achigan au Québec, nous vous invitons à consulter la liste des plans d’eau du Québec ou nous pouvons pêcher l’achigan.

Cette liste vous fournira toutes les informations nécessaires pour planifier votre prochaine sortie de pêche. Elle compte plus de 150 plan d’eau où la pêche à l’achigan peut être fait.

La pêche de l’achigan à petite bouche à la traîne

La traîne peut être très efficace pour cibler l’achigan à petite bouche lorsqu’il se trouve en eau profonde.

Lorsque les achigans se trouvent près de la surface, il est préférable de lancer afin de ne pas les effrayer. Pensez à vous concentrer sur les eaux plus profondes pour obtenir de meilleurs résultats.

La traîne lente pour l’achigan (moteur électrique)

La traîne lente avec des appâts vivants et des leurres souples est l’une des méthodes les plus populaires pour cibler l’achigan à petite bouche en eau profonde.

Utilisez votre moteur électrique et maintenez une vitesse assez lente pour attraper de nombreux achigans.

Meilleurs appâts pour la traîne lente

Vers à queue bouclée

Les vers à queue bouclée ont un excellent rendu lorsqu’ils sont traînés lentement. Utilisez des vers à queue bouclée de petite taille et vous obtiendrez beaucoup d’actions et également des poissons de qualité.

Vers à queue bouclé, leurre pour la pêche à l'achigan à petite bouche

Petits swimbaits

Avec les petits swimbaits, vous devez vous assurer que votre vitesse de traîne est suffisamment rapide pour faire nager les queues.

Le poids de la tête de jig ou de tout autre montage que vous utilisez est également très important lorsque vous pêchez avec cette technique en utilisant des petits swimbaits.

Écrevisse Souple

Certains leurres imitant les écrevisses ont des pinces similaires aux palmes des swimbaits.

Ces leurres imitant les écrevisses sont très attractifs avec une récupération plus rapide.

Vous pouvez les traîner lentement sur un fond rocheux et vous attendre à attraper de l’achigan à petite bouche de qualité.

Leurres en forme de créature qui nagent

Les leurres en forme de créature dotés d’une fonction de nage sont généralement plus productifs que ceux qui nagent moins lors de l’utilisation de la technique de traîne lente.

Assurez-vous que le poids que vous utilisez est suffisamment lourd pour maintenir votre appât près du fond et vous devriez pouvoir obtenir plusieurs touches avec cette technique.

Appâts vivants

Vers de terre

Vers de terre utilisé pour la pêche à l'achigan à petite bouche

Bien que les vers de terre ne nagent pas comme le feraient des vairons, vous n’avez pas besoin de cette fonction de nage avec un ver de terre vivant.

L’achigan à petite bouche se nourrira de ces vers de terre qui sont traînés lentement près du fond.

Vous obtiendrez généralement plus de touches si la vitesse de traîne est très lente, alors au lieu d’essayer de faire nager l’appât, vous essayez simplement de couvrir un peu plus d’eau avec un ver de terre vivant.

Sangsues

Les sangsues fonctionnent très bien avec la technique de traîne lente. Maintenez une vitesse lente et présentez une sangsue vivante à autant d’achigans que possible, vousattraperez beaucoup d’achigans à petite bouche.

Vairons

Un vairon vivant fonctionne très bien avec la technique de traîne lente.

Vous pouvez traîner un peu plus rapidement qu’avec des vers de terre et des sangsues et avoir beaucoup de succès, car les vairons nageront avec le bateau en mouvement.

Cependant, une vitesse de traîne lente fonctionne également très bien, donc n’hésitez pas à ne pas mettre le moteur de traîne à pleine vitesse.

La traîne en eau profonde avec votre moteur principal

Lorsque vous souhaitez augmenter un peu la vitesse, essayez d’utiliser votre moteur principal et traînez avec des crankbaits, des swimbaits et des spinners à des profondeurs appropriées, vous attraperez beaucoup d’achigans à petite bouche.

Meilleurs appâts pour la traîne avec moteur principal

Crankbaits

Les crankbaits sont les leurres les plus populaires pour la plupart des pêcheurs lorsqu’ils traînent avec un moteur plus puissant.

La plupart des pêcheurs traînent à des vitesses supérieures à 2 mi/h, avec des vitesses de 2,2 à 2,5 mi/h qui fonctionnent très bien.

Certains pêcheurs obtiennent également du succès à des vitesses légèrement plus lentes ou plus rapides, donc ne vous sentez pas obligé de rester à une certaine vitesse si vous n’attrapez aucun poisson.

Cuillères

Les cuillères sont plus populaires pour la pêche au brochet, cependant, certains pêcheurs ont également du succès avec l’achigan à petite bouche.

La clé pour la plupart des pêcheurs est d’utiliser des cuillères avec une taille de profil similaire à celle des petits vairons par rapport aux plus grosses cuillères qui conviennent mieux au brochet du nord.

Sur certains plans d’eau, il y aura une très bonne activité en eau libre sur une variété de poissons-appâts. Si vous pouvez traîner une cuillère de petite taille à travers ces bancs d’achigans à petite bouche, vous attraperez des poissons de qualité.

Vous traînerez probablement à des vitesses de 2 à 2,5 mi/h.

Spinners

Les spinners peuvent être efficaces pour l’achigan à petite bouche, mais la plupart des spinners de petite taille ne seront pas très lourds.

Par conséquent, ces leurres ne descendront pas en eau profonde, où vous devez pêcher en été et en automne.

Les pêcheurs traînent généralement un peu plus lentement avec des spinners, prévoyez donc d’avoir plus de succès dans la plage de vitesse de 1,8 à 2,2 mi/h.

spinnerbait, leurre parfait pour le brochet. 2e place dans les leurres les plus populaires au près des Québécois pour la pêche au brochet.

Leurres à palette

Les leurres à palette sont d’excellents leurres de traîne car ils imitent une variété de poissons-appâts dont l’achigan à petite bouche se nourrit eneau profonde.

Assurez-vous simplement d’avoir un leurre à palette suffisamment lourd ou associez un leurre à palette plus léger à un montage qui vous permet de pêcher en eau profonde.

Vous traînerez probablement à des vitesses de 2 à 2,5 mi/h.

En utilisant ces différentes techniques de traîne, que ce soit avec un moteur électrique pour une traîne lente en eau profonde ou avec votre moteur principal pour une traîne en eau profonde plus rapide, vous aurez de grandes chances de capturer de nombreux achigans à petite bouche.

Jetez un coup d’œil à nos 9 conseils de pêche pour l’achigan à petite bouche.

Les meilleurs leurres du Bassmaster (tournois de pêche à l’achigan

Le Bassmaster Classic, également connu sous le nom d’Academy Sports + Outdoors Bassmaster Classic en raison de son parrainage, est le plus grand tournoi dans le domaine de la pêche à l’achigan.

Organisé par la Bass Anglers Sportsman Society (B.A.S.S.), ce prestigieux événement rassemble des pêcheurs professionnels compétitifs qui se mesurent les uns aux autres pour capturer les plus gros et les plus beaux achigans.

Voici la liste des 5 meilleurs leurres pour l’achigan lors du Bassmaster Classic :

Crankbait peu profond pour la pêche à l'achigan
Vers en plastique de type Senko pour la pêche à l'achigan
Spinnerbait, un des leurres avec les meilleurs rendement lors du bassmaster serie
  1. Crankbait Plongeant (Diving Crankbait) – 24 victoires
  2. Ver en Plastique (Senko) – 18 victoires
  3. Spinnerbait – 18 victoires
  4. Jig à Remorque (Trailer Jig) – 14 victoires
  5. Leurre Type « Creature » – 6 victoires

Ces leurres ont démontré leur efficacité à capturer les achigans les plus exigeants lors du Bassmaster Classic.

Consulter notre article complet dédié au leurres les plus populaires ainsi que les leurres gagnant de 2023 lors du Bassmaster.

Apprenez ce que les pros font et augmentez vos prise!

Réglementations

Les limites de prises, les tailles minimales des poissons, les périodes de reproduction et les zones de protection sont autant de mesures mises en place pour permettre aux populations de poissons de se reconstituer et de croître.

En respectant ces règles, les pêcheurs participent activement à la préservation de l’environnement aquatique et à la préservation des traditions de la pêche pour les générations futures.

Suivre la réglementation lorsqu’on pêche est un acte responsable et respectueux de la nature qui garantit une pêche durable et une préservation des écosystèmes.

Notre guide sur la réglementation de la pêche au Québec vous aidera à vous y retrouver.

Bonne pêche à l’achigan à petite bouche!

Nous vous souhaitons à tous une excellente saison de pêche à l’achigan à petite bouche ! Que chaque sortie soit couronnée de succès et vous apporte des moments de pure satisfaction au bout de votre ligne.

Nous vous encourageons vivement à partager vos astuces, techniques et conseils préférés dans les commentaires ci-dessous.

Votre contribution aidera les autres pêcheurs à améliorer leurs compétences et à découvrir de nouvelles approches pour attraper ces magnifiques poissons.

Bonne pêche à tous !

Copier le lien