Pêche au doré: 4 erreurs à éviter

Lorsque vous achetez via nos liens, nous pouvons gagner une commission. En savoir plus.

La pêche au doré est l’une des activités les plus prisées au Québec, attirant les pêcheurs avides de sensations fortes et de belles prises.

Mais même les pêcheurs les plus expérimentés peuvent tomber dans certains pièges qui peuvent compromettre leur succès sur l’eau.

Aujourd’hui, nous allons mettre en lumière les erreurs les plus courantes commises par les pêcheurs de dorés et examiner les solutions pour les éviter. Le but est que vous puissiez maximiser vos opportunités de capture lors de vos prochaines sorties de pêche.

Erreur n°1 : Forer Excessivement

L’un des problèmes les plus fréquents chez les pêcheurs de dorés en hiver est de forer excessivement dans une zone.

Le bruit généré par le forage (percer des trous) peut effrayer les dorés et les pousser à s’éloigner, réduisant ainsi vos chances de succès.

Pour éviter cela, il est essentiel de garder à l’esprit que les dorés n’aiment pas le bruit, ce qui explique pourquoi ils se regroupent souvent loin des zones fréquentées par les bateaux en été.

Pêche au doré sur glace, éviter de faire trop de forages (percer des trous)

Photo de: exploreminnesota.com

La solution à cette erreur est simple : évitez de perturber les poissons en les pourchassant sans relâche.

Si les dorés ne mordent pas, laissez-leur du temps et revenez plus tard pour tenter à nouveau votre chance. Prenez des pauses entre les perçages de trous et privilégiez la tranquillité pour augmenter vos chances d’attirer les dorés.

Erreur n°2 : Pêcher où il n’y a pas de poissons

Une autre erreur commune chez les pêcheurs de dorés est de pêcher dans des zones où il n’y a pas de poissons.

Par exemple, pêcher trop loin du fond avec des crankbaits ou des jigs peut grandement réduire vos chances de succès.

Les dorés ont tendance à se tenir près du fond pour se nourrir, il est donc essentiel de garder vos leurres à proximité.

Pour éviter cette erreur, assurez-vous de garder vos leurres près du fond. Sauf si vos échosondeurs vous indiquent autrement.

Sonnar (echosondeur) montrant des doré plus haut que le fond de l'eau.

Photo de: themeateater.com

Pêcher près du fond peut augmenter vos chances d’attirer les dorés qui se tiennent souvent à cette hauteur pour se nourrir.

Erreur n°3 : Ne pas observer la pointe de la canne

Un aspect souvent négligé par les pêcheurs de dorés est de ne pas observer attentivement la pointe de leur canne.

Les dorés peuvent mordre très délicatement ou simplement nager avec l’appât sans le prendre complètement. En surveillant attentivement la pointe de votre canne, vous serez en mesure de détecter ces touches subtiles et de réagir rapidement pour ferrer le poisson.

Pour éviter cette erreur, soyez attentif et gardez un œil sur la pointe de votre canne en tout temps.

Les dorés peuvent se montrer timides dans leurs attaques, et une vigilance accrue vous permettra de ne pas manquer les touches délicates.

Erreur n°4 : Pêcher dans des zones non productives

Enfin, il est crucial de ne pas insister dans des zones non productives.

Si votre sonar ne marque pas beaucoup de poissons, il est peut-être temps de changer de spot. Parfois, les dorés peuvent être présents mais peu enclins à mordre.

Dans ce cas, il vaut mieux chercher un autre spot où les dorés pourraient être plus actifs.

Pour éviter cette erreur, soyez proactif dans vos déplacements. Si vous ne marquez pas beaucoup de poissons sur votre sonar, n’hésitez pas à explorer d’autres zones pour augmenter vos chances de trouver des dorés actifs et prêts à mordre.

En gardant ces erreurs à l’esprit et en appliquant les solutions proposées, vous serez mieux préparé pour affronter les défis de la pêche au doré et vous augmenterez considérablement vos chances de succès sur l’eau. Bonne pêche !

Copier le lien